Carole Perdereau

Au travail

3 févr.

› 7 févr.

PREMIER PRÉSENT (titre provisoire)

C’est en partant de situations artificiellement neutres et possiblement problématiques que nous commencerons cette première résidence de travail à Honolulu avec Audrey Gaisan et Jérôme Andrieu.
Etre à deux. Ensemble et à côté dans un même espace, le lieu et le corps.
Qu’est-ce que nous apportons de nouveau de nous ?
Voir si la fabrique des vécus contenus dans les corps peut s’ouvrir vers des zones inconnues.
Pouvons-nous encore inventer ?
Le centre et l’essentiel, l’intérieur et l’extérieur, travailler au bord du lieu et au bord de soi.
Quelles parties de nous pouvons-nous encore ouvrir ? Quels sont les sources extérieures et les soutiens intérieurs ?
A partir de ces questions, nous regarderons comment les danses iront.

C.P

Carole Perdereau

Carole Perdereau interprète, chorégraphe et pédagogue se forme aux conservatoires d’Orléans et Tours, aux Rencontres Internationales de Danse Contemporaine à Paris, puis à l’école d’art d’Amsterdam, School For New Dance Development. À partir de cette période elle commence à engager une recherche chorégraphique.
Depuis 1999 elle a créé, Ex, Between 5 to 5 and 5, Micro Music, A faire chez soi, Objets/Monstres, Travers, L’Assaut, Ouest.
Parallèllement comme interprète, elle travaille notamment avec Gaël Sesboué, Jocelyn Cottencin, Loïc Touzé, Latifa Laâbissi, Laurent Pichaud, Fabienne Compet, Sylvain Prunenec, Pierre Droulers, Donald Fleming.
En tant qu’assistante, elle collabore à plusieurs projets chorégraphiques dernièrement, 22 et Avec Anastasia de Mickaël Phelippeau. En 2006 elle co-fonde l'association Lisa Layn (fin 2016) à Paris avec Annabel Vergne (Arts visuels - scénographie - mise en scène). De 2017 à 2018, ses projets sont portés par la plateforme de production Météores à Nantes.
Titulaire du diplôme d'Etat en danse contemporaine, elle enseigne régulièrement auprès de publics professionnels et amateurs.