Céline Cartillier

Le Grand HUIT - CCNN

7 déc.

18h00

Florian Leduc

CHAMP CONSTANT

Avec Champ constant, Céline Cartillier écrit une pièce chorégraphique sur les lois, les usages, les gestes et les croyances qui ordonnancent le travail agricole. Lors de la phase préparatoire du projet, elle observe des almanachs, des calendriers, des textes antiques d’Hésiode, de Virgile, de Pline l’Ancien, et mène des entretiens avec des agriculteurs de différentes pratiques et régions. Elle s’est également plongée dans nombre de témoignages audio, vidéo, écrits, collectés par des ethnologues et ethnomusicologues mobilisés par la sauvegarde de patrimoines ruraux.
Accompagnée sur scène par le danseur Johann Nöhles, le musicien Julien Desailly et l’installation lumineuse de Florian Leduc, Céline Cartillier propose de déployer des figures et des gestes du travail et des jours aux champs, du rapport entre l’humain et l’animal, en sillonnant l’espace du théâtre, scandant le temps du travail et en chantant "la rondeur des jours" et la ritournelle des saisons.

Céline Cartillier

Dramaturge, chorégraphe et danseuse, Céline Cartillier se forme en études théâtrales et à l'écriture chorégraphique. Elle intervient en tant que collaboratrice artistique et dramaturge auprès de différents artistes de théâtre ou de danse, Antoine Cegarra, Coraline Cauchi, Paulo Duarte, Simon Gauchet, Céline Champinot/Groupe LA gALERIE, Bleuène Madeleine, Myriam Pruvot, Henrique Furtado et Aloun Marchal, Sorour Darabi, Clément Aubert, Kevin Jean, Bastien Mignot, Pauline Brun. Céline Cartillier est également interprète pour Sergiu Matis, Lina Schlageter et Zoé Philibert, Pauline Brun, Pauline Simon, Mylène Benoît et Magda Kachouche. Elle joue dans les films expérimentaux de Mathieu Bouvier, Oh ! Leviathan et Comment expliquer la crise à un lapin blanc, et co-réalise avec lui There is no desert island et There is still enough time before the end of the world to tell the end of the world. Dans son travail chorégraphique, Céline Cartillier s’intéresse aux relations entre représentation et idéalité, aux relations entre composition poétique, composition musicale et écriture chorégraphique. Elle a pris part à Prototype 2 « La présence vocale dans la partition chorégraphique » et Dialogues 2 « Des relations, dialogues et protocole de transmission entre le chorégraphe et le danseur interprète », deux programmes proposés par la fondation Royaumont. Début 2019, elle crée la pièce Champ constant au Vivat à Armentières.

Crédits

Conception et chorégraphie Céline Cartillier
en collaboration avec Johann Nöhles

Collaboration artistique et accompagnement voix chantée Myriam Pruvot
Conseils dramaturgiques Mathieu Bouvier, Antoine Cegarra
Direction voix parlée Céline Champinot
Création lumière et espace Florian Leduc
Composition et interprétation musicales Julien Desailly
Costumes Constance Grenèche

Avec Johann Nöhles, Céline Cartillier et Julien Desailly

Production déléguée : Météores - plateforme chorégraphique.
Coproduction : Théâtre de Poche - Scène de territoire pour le théâtre / Bretagne romantique et Val d’Ille-Aubigné, le Vivat - Scène conventionnée d’Armentières.

Soutiens : Fondation Royaumont-Abbaye, Fondation Daniel et Nina Carasso, Laboratoires d’Aubervilliers, la Métive en Creuse, la Bellone - Maison du théâtre à Bruxelles, l’UPCP Métive - Centre d’Études, de Recherche et de Documentation sur l’Oralité à Parthenay.

Informations pratiques

Lieu de la représentation : CCNN - Centre Chorégraphique National de Nantes - 23 rue noire 44000 Nantes
Durée : 1h

Places limitées
Entrée libre sur réservation
au 02 85 52 17 46 ou par mail à honolulu@oro.fr