Clément Aubert

Au travail

8 févr.

› 12 févr.

Céline Champinot

Danse avec le Yak - LA QUESTION

Danse avec le Yak est un solo, un western contemporain et une épopée quichottesque.
C'est un western de par son esthétique plastique et sonore ; il est aussi quichottesque car s'inspirant des caractéristiques et mésaventures du célèbre personnage de Cervantes. Danse avec le Yak est une performance où les figures évoquées et les atmosphères convoquées se nourrissent les unes des autres pour créer un monde onirique fait de frottements et de sonorités, d'images équivoques et de danses obscures, tangentes, claires ou limpides.
Cette semaine de résidence aura pour objectif d'affiner et d'expérimenter mes danses, de les faire se jouer entre le plein et le vide, de les faire se tendre et se détendre afin d'obtenir un effet similaire ou analogique sur nos imaginaires et nos imagiers personnels et collectifs.
Mes danses conserveront cette caractéristique, tantôt sacrées, tantôt grotesques, dans une alternance alliant la suspension au soudain.

Clément Aubert

Clément Aubert a découvert la danse contemporaine à l’Université de Tours. De 2008 à 2011, il danse pour la compagnie Jackie Taffanel à Montpellier. Il intègre en 2009 la formation Transforme liée au Programme de Recherche et de Composition Chorégraphiques de l’Abbaye de Royaumont alors dirigé par la chorégraphe Myriam Gourfink. Il dansera pour cette dernière de 2011 à 2016. En 2016 et 2017, il est interprète et collaborateur pour Vincent Dupont et de 2017 à 2020 pour Cédric Cherdel. Praticien certifié de la méthode Feldenkrais, il intervient dans le domaine de la pédagogie auprès de publics de tout âge et de tous niveaux. En 2019/20, interprète et chorégraphe, il crée son premier solo, Danse avec le yak, un western contemporain épique et quichottesque au Théâtre de Vanves, et en partenariat avec le CCN et l'université de Tours, le PAD d’Angers et le CDCN de la Briqueterie.
Parallèlement à ce premier opus, Clément Aubert est lauréat du dispositif Sur Mesure 2018 de l’Institut français, pour Weastern, un projet itinérant d’échanges et de transmissions artistiques entre le Liban, la France et le Maroc.
Aujourd'hui il engage un travail de collaboration autour du rock et du rêve avec d'autres musiciens et danseurs.