Les Idoles - Chandra Grangean et Lise Messina

Au travail

11 avril

› 21 avril

Tom Grand Mourcel

FACES (titre provisoire)

FACES naît d’une recherche physique et musicale autour de l’idée de transformation, de déformation et d’altération des matières, des relations et des émotions. Tout n’est que transition : notre corps, la mémoire, l’environnement social, la flore, les relations amoureuses, les pouvoirs politiques... Le mouvement s’infiltre dans chaque chose et empêche la création de formes définitives et franches. Nous voulons nous pencher sur cet insaisissable, sur "ce que l’on regarde mais qu’on ne perçoit pas" ou à "ce qu’on écoute mais qu’on entend pas”

Dans la lignée de cette pensée, FACES cherche à rendre visible cet état de transition, ces métamorphoses imperceptibles et incessantes qui transforment peu à peu l’intégralité de ce que nous sommes et des relations que nous entretenons. FACES est un solo pour deux interprètes, un glissement permanent entre différentes identités et différents corps.
Qui est-ce ?
Qu’est-ce que ce c’est ?
Une personne âgée ?
Deux enfants ?
Un vampire ?
Une ombre ?
Une créature hybride ?
Impossible de répondre. Nous souhaitons user de cette instabilité permanente pour construire des personnages à l’identité ambiguë et faire naître des figures insaisissables et vaporeuses. Selon l’œil qui la regarde, elle apparaîtra tantôt familière et chaleureuse, tantôt monstrueuse et grotesque et jouera à créer des relations illusoires et troubles.

Lise Messina

Lise intègre le CNSMD de Lyon en 2012 puis poursuit sa formation à la Folkwang à Essen auprès de Malou Airaudo et Dominique Mercy. En parallèle, elle suit une licence en philosophie à l’Université Paris Nanterre puis obtient un master en Dramaturgies à l’ENS de Lyon en 2019. Encadrée par Olivier Neveux, ses recherches portent sur les liens entre chorégraphie, corps, pouvoir et systèmes. Dans ce cadre, elle effectue un stage au sein de la Compagnie Maguy Marin puis auprès de Lia Rodrigues à Rio de Janeiro. En 2020, Lise rejoint la Compagnie Maguy Marin pour les reprises de May B et d’Umwelt. Elle mène aussi ses propres recherches en s’investissant dans le projet de performances Hoods Flakes et co-crée avec Chandra Grangean le collectif Les Idoles.

Chandra Grangean

D’origine franco vénézuélienne, Chandra débute la danse à Caracas au sein de la compagnie Coreoarte. À son arrivée en France, elle intègre le CRR de Paris puis en 2012 le CNSMDL de Lyon. Après l’obtention de son diplôme, elle collabore avec différents chorégraphes, notamment Ambra Senatore, Dikie Istorii Company, Ali Moini et Maguy Marin pour les reprises de May b, d’Umwelt et le Duo d'Eden. En 2021, elle rencontre Maud Le Pladec et participe à la création de* Counting stars with you*(musique femme). En parallèle, Chandra développe son propre travail de recherche dans le cadre du projet Hoods Flakes et au sein du collectif Les Idoles.