Maeva Lamolière

Au travail

4 juil.

› 8 juil.

Jean-Gros Abadie

Looking fort Carlotta, une conférence dansée.

Ce temps de travail est envisagé comme une temps de développement, d’approfondissement de ce projet de conférence-dansée qui se nourrit au fur et à mesure des rencontres et des représentations.
Cette conférence dansée se pense comme un dialogue hybride et virtuel avec la danseuse de butô, Carlotta Ikeda, directrice artistique de la compagnie Ariadone de 1974 à 2014.
Cela fait désormais sept ans que je mène une recherche sur, avec, autour Carlotta Ikeda. Sans jamais l’avoir rencontrée, je vis avec elle, je la regarde danser, je me plonge dans ses gestes, dans sa danse. Carlotta Ikeda me met en recherche, en mouvement et je cherche ici à rendre compte de ce dialogue intime entre sa danse et moi-même. Alternant des moments dansés, des projections vidéos et des temps plus théoriques, cette conférence dansée est une quête fictive vers la danse de Carlotta Ikeda.

Equipe 

dramaturgie et régie : Arthur Arbez
compositeur : Félix Garotte
regards extérieurs : Marcelo Evelin, Rodolphe Toupin, Margaux Cassarino

Soutiens/partenaires 

Le Regard du Cygne (Paris) – résidence et date de diffusion
Le Grand R et le Lycée Pierre-Mendès France (La Roche sur Yon) – date de diffusion et ateliers pédagogiques
Le Festival Nido (Uruguay) – résidence
Le Kontainer (Angresse) – résidence
Le conservatoire de Gennevilliers – résidence
Le Pont Supérieur de Nantes – résidence
Bertin Poirée (Paris) – date de diffusion
HONOLULU (Nantes) – résidence
Le Centre National de la Danse de Pantin (archives)
Collectif TRANX – production

Biographie

Maëva a été formée au conservatoire de La Roche sur Yon auprès de Dominique Petit, Bernadette Gaillard et Catherine Moreau. Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire option danse elle est acceptée au Trinity Laban Conservatoire de Londres pour suivre le cursus de formation du danseur. De retour en France, Maëva poursuit cette dynamique de recherche et obtient un master 2 en danse à l'Université de Paris 8 en 2016. Ne dissociant pas théorie et pratique, elle continue de développer sa propre recherche chorégraphique en créant un premier solo, Momentum diffusé en France et à l’étranger. En septembre 2015, Maëva intègre la DDD compagnie de Marguerite Danguy des Déserts comme interprète sur différents projets et collabore régulièrement avec Alain Michard (compagnie Louma) depuis 2016. En 2017, Maëva obtient son diplôme d’état en danse contemporaine et enseigne la danse et la culture chorégraphique dans diverses structures et auprès de différents publics. Depuis 2018 elle mène également une thèse de doctorat sur la danseuse et chorégraphe butô Carlotta Ikeda au département danse de Paris 8 sous la direction d’Isabelle Launay et Sylviane Pagès.