Marion Blondeau

Au travail

17 oct.

› 21 oct.

Fred Boutleux

Architectures

Marion Blondeau souhaite engager un projet de création élargie et multiple prenant appui sur la pratique somatique de la fasciapulsologie appliquée au mouvement dansé.
Cette pratique s’adresse à tous les corps, dits « dansant » et « non dansant ». Les qualités et les puissances intrinsèques aux outils proposés posent l’enjeu politique et artistique de restituer à chaque corps sa capacité dansante. Par des dispositifs physiques et physiologiques précis d’écoute des corps, de ses différentes sensations et perceptions dans le mouvement, c’est tout un rapport à l’espace et au temps que nous proposons de rebattre et de questionner.
Cette proposition est celle d’engager le processus de création d’un dispositif artistique immersif, à mi-chemin entre l'installation et la performance, de manière ouverte, à partir d’une série de workshops collectifs. La danse se fait ici relationnelle, elle se déploie hors du plateau, au contact d’autres disciplines et de champs de pensée et invite à une écriture et une expérience collective.

Biographie

Marion Blondeau se forme au CMDC de Tunis puis à L’école des Sables au Sénégal. Elle engage de nombreuses collaborations en tant qu’artiste chorégraphique en France, Tunisie, Égypte, Palestine, Espagne et en Afrique du Sud. Depuis dix ans, son travail de création explore, dans une perspective féministe intersectionnelle, la question des corps féminins et de leur parole dans nos sociétés contemporaines, en élargissant son terrain d’investigation aux pays de la Méditerrannée et d’Afrique. Elle est également interprète pour Phia Ménard, pédagogue et déploie une recherche en pratique de fasciapulsologie appliquée au mouvement dansé avec Florence Augendre.