Pascale Gille - L'Ensemble

Au travail

16 mai

› 20 mai

Mallaury scala

RÉSISTANCE (titre provisoire)

L'Ensemble est un groupe de danseur.ses, chercheur.ses à géométrie variable, engagé dans une "enquête dansée" : pister au sein des Tuning Scores de Lisa Nelson l’émergence d’une esthétique. Elle implique l’observation des mouvements de l’attention, le pistage de signaux de communication entre celui qui danse et celui qui regarde la danse, la lecture polysémique de l'image qui surgit, son titrage et l’expérience de la rencontre dans une esthétique partagée. Sur une idée de Pascale Gille, cette résidence cherche à explorer les physicalités engagées dans une résistance immobile.
En soutien à cette recherche, l’Ensemble tente de faire dialoguer l’expérience collaborative des Tuning scores avec des procédés d’intelligence collective pour interroger ce qui fait ensemble.

L’ENSEMBLE

Une trentaine d’artistes, danseur.ses, chercheur.ses professionnel.le.s est engagée dans la recherche de l'Ensemble. Sa particularité est une constellation à géométrie variable, c'est à dire, que sur des périodes de une à deux semaines, un petit groupe d’artistes issu de l’Ensemble sont plongés dans un bain que d'autres ont préalablement investi. L’épaisseur de la recherche se constitue au fil des résidences. Elle s’enrichit de points de vue singuliers et procède par sédimentation.
A l'heure actuelle l'Ensemble est constitué de : Julie Armenio, Magali Benvenut, Jules Beckman, Caroline Boillet, Mathieu Bouvier, Yolande Cartier, Clara Cornil, DD Dorvillier, Margot Du Jonchay, Colline Etienne, Manon Falgoux, Lucía García Pullés, Pascale Gille, Paul Girard, Alice Godfroy, Remy Héritier, Marie Leca, Ghislaine Louveau, Clint Lutes, Serena Malacco, Mathilde Monfreux, Julie Nioche, Mathilde Papin, Julie Perrin, Chloé Saffores, Jean-Jacques Sanchez et Karine Thomas.

Brouhaha Fabrik, basé à Valence porte administrativement le projet, la Table Verte Productions, maison de production artistique basée à Paris suit leurs cheminements.

Seront présent.e.s à Honolulu : Pascale Gille, Ghislaine Louveau, Jean Jacques Sanchez et Karine Thomas.

LE TUNING SCORE

Le Tuning score est une œuvre majeure du courant de la Post Modern Dance, inventée par l’artiste états-unienne Lisa Nelson. Se concentrant principalement sur la vision, le toucher et l’ouie, les Tuning scores, littéralement les partitions pour s’accorder, proposent d’explorer les mouvements de nos sens en interaction avec les milieux environnants, externes et internes. Ces pratiques rendent visibles nos choix concernant l’action, l’image, le temps, l’espace et les désirs. Elles proposent de faire l’expérience de la composition spontanée du sentir et de l’agir qui produit un montage (comme au cinéma) en temps réel de l’image en train d’apparaître.