Romain Beltrão Teule

Au travail

28 mars

› 1 avril

Alipio Padilha

Dobra

Dobra est un projet de conférence-performance qui commence par la dissection d’un mot : Dobrar. Dobrar est un mot portugais que l’on peut traduire en français par doubler, plier. Doubler la voix de quelqu’un (dans un film, dans une série, une interview).
Doubler une actrice, un acteur (en substituant sa présence par sa doublure).
Plier une table pliante (ou n’importe quel objet qui se plie).
Plier une feuille de papier, plusieurs fois jusqu’à arriver à une minie sculpture, un origami.
Et il y a mon double, mon doppelgänger une personne dans le monde pareille à moi.

Dobra est une conférence dans laquelle le performer commence par raconter un voyage durant lequel il a eu la sensation d’être poursuivi par son double maléfique, son doppelgänger, au même moment où il regardait des films français doublés en japonais et tombait amoureux d’un designer de meuble au chômage qui gagnait sa vie en travaillant dans des films d’action en tant que doublure d’un célèbre acteur.
Et le conférencier se duplique. Les mots se dédoublent. Ce qui a été raconté se transforme en danse, les histoires sont traduites par des gestes dans l’espace.
Dobra est une pièce qui, subtilement, confronte le spectateur aux possibilités de manipulation de quelque chose. Depuis la traduction, jusque à la duplication, Dobra met en évidence les possibilités de falsifier tout ce qui est considéré comme réalité.

CREDITS

Création, interprétation : Romain Beltrão Teule
Lumière, son, espace : Santiago Rodriguez Tricot
Aide à la dramaturgie : Miguel Pereira
Production : Le Vertige
Co-production : Linha de Fuga

Aide à la résidence : RAMDAM, un centre d’art (Sainte-Foy-lès-lyons, FR), Forum Dança (Lisboa, PT), HONOLULU (Nantes, FR), L’échangeur CDCN (Château Thierry, FR), Linha de Fuga (Coimbra, PT), L’Armorica (Plouguerneau, FR), Le PAD (Angers, FR)

Aide à la création : Fundação Calouste Gulbenkian, Fundação GDA, Mala Voadora, DRAC Bretagne - dans le cadre du dispositif d'aide à la résidence, Festival Temps d’Images Portugal

Romain Beltrão Teule

Né à Paris il a grandi à Marseille. Sa mère étant brésilienne, il parle portugais et français depuis son enfance. Romain a étudié le design et les arts performatif à l’ISAT (Institut Supérieur des Arts de Toulouse) et à l’ESBANM (Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole). En 2013, Romain va vivre à Lisbonne pour suivre la formation de recherche chorégraphique PEPCC proposée par Forum Dança. Dans cette ville, il tombe amoureux d’un britannique et apprend l’anglais.
Durant la formation à Forum dança, sa rencontre avec Patricia Portela le convainc d’assumer l’expression orale et le langage comme axe central de sa recherche. Romain crée « Elisabeth » (2014), une pièce en Portugais, Anglais et Français. En 2016, cherchant à s’immerger dans un langage inconnu Romain séjourne au Japon. Il crée la pièce « Légende »(2017), une conférence traitant de sa recherche fictionnelle sur la langue des oiseaux. Légende est présenté au Be Festival Birmingham en 2017 et participe à la tournée Best of Be Festival au Royaume-Uni et en Espagne entre 2018 et 2019. En septembre 2020, Légende reçoit le prix du jury - Meilleur Spectacle - au FITT Noves Dramaturgies (Festival International de Théâtre de Tarragone). Romain est également créateur de « Estimated Time » (2019) une pièce co-écrite avec Daniel Pizamiglio.

Romain Beltrão Teule est accueilli dans le cadre des résidences croisées avec le PAD, Angers