Romain Jarry et Loïc Varanguien de Villepin

Au travail - ANNULÉ

30 mars

› 3 avril

Cie des Limbes

Ces yeux

COVID-19 : la situation actuelle nous contraint à annuler l'accueil de ces artistes au travail

L'écriture de l'auteur norvégien contemporain Jon Fosse nous travaille depuis de nombreuses années. Nous avons déjà mis en scène son œuvre à trois reprises : pièces de théâtre, romans, poème dramatique. Ici, nous avons commandé la première traduction en français d'une œuvre entre pièce, poème et oratorio nommée « Ces yeux », afin de la mettre en scène, sous la forme d'un opéra chuchoté. L'écriture de Jon Fosse contient une force émotionnelle à nulle autre pareille. Minimaliste, répétitive, à la musicalité très précise, elle donne comme rarement sa pleine valeur au silence, elle produit des moments intenses et limpides et défait les oppositions entre les contraires. Nous nous attarderons durant ces cinq jours de résidence, à approfondir avec les acteurs notre écoute et compréhension sensible des enjeux et du fonctionnement de «Ces yeux ». Notamment les questions relatives à la présence, à la mémoire des lieux, au.x temps.

Romain Jarry et Loïc Varanguien de Villepin

Metteurs en scène et interprètes. Au sein de la compagnie des Limbes, ils mènent des activités de création, de recherche et formation dans le champ des arts de la scène (théâtre, musique, performance). Ils crée en duo depuis bientôt 20 ans des poèmes scéniques minimalistes à partir de romans, poésies, documents et parfois de pièces de théâtre. Leur démarche se nourrit d'une réflexion sur le langage et vise à rendre sensible la manière dont l'oralité d'une écriture transforme la scène et le moment. Ils aiment, au gré des écritures scéniques arpenter des territoires inconnus, remettre en jeu leur savoir pour explorer à chaque aventure de nouvelles voies de création. Leurs Limbes s'insinuent dans et hors des théâtres, ouvrant dans le monde un espace pour le poème, en un geste éthique et politique. Actuellement, ils mettent notamment en scène dans les salles d'audiences de tribunaux des poèmes écrits d'après des comptes-rendus de procès par l'auteur objectiviste Charles Reznikoff:"Témoignage Les États-Unis 1885-1915".